Être acteur, c’est oser se mettre en pleine lumière, monter sur scène. Le pas est difficile à faire.
Et pourtant ce n’est pas lui qui se
présente devant vous. L’acteur,
ce corps réel, qui vient là, sous vos yeux, «disparaît» derrière son texte. En montant sur scène il devient un autre lui-même.
Bien visible, il se met en danger ;
juste protégé, caché, derrière
son personnage.

Ces acteurs ? Ils sont élèves de SEGPA, habitants d'un quartier populaire rencontrés lors des ateliers théâtre, animés par la Compagnie des Grands Matins (Cléa théâtre). (Suite du projet que je mène actuellement avec Fred Soupa - réalisateur de l'association La Colline - sur le territoire de la Communauté Urbaine GPSO).

(projet en cours - série III)

 

Olivier Pasquiers, photographe, membre de l'association "le bar Floréal. photographie"

Ce que vous voyez

Une création partagée dans le cadre d’un Contrat local d’éducation artistique autour de l’image, du texte, du son ..., financé par la Communauté Urbaine Grand Paris Seine et Oise et par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) d’Ile-de-France.