Photographier s'écrit avec un "U"

Une exposition à louer.



 

 

« U » comme utile. Fixer l’image du monde ou l’image des gens qu’on aime, c’est utile. Ce ne sont que des images, mais elles sont nécessaires comme les rencontres sont nécessaires à la vie.
Chaque photographie faite contient une part de notre humanité commune, beaucoup de ces « traces » vont disparaître au fil du temps (perdues, jetées, effacées…) et c’est tant mieux : il y en aurait trop à conserver. Mais il est indispensable qu’il en reste suffisamment pour garder un témoignage qui dise la réalité de notre temps : nos vies, nos décors, nos bonnes ou mauvaises manies. Les grands de ce monde, les petites vedettes seront toujours trop bien représentés… il faut donc, qu’à côté, le meilleur de nos images montrent aussi notre quotidien dans toute sa diversité ; regards d’amateurs et de professionnels, côte à côte.
Olivier Pasquiers